Vitrage faible émissivité

  • Il réduit la chaleur qui fuit à l’extérieur
  • Il annule l’effet «cloison froide»
  • Aucune perte de lumière naturelle ne se produit.
  • C’est le vitrage le plus répandu aux États-Unis, en Europe du Nord et au Japon.

Le vitrage à basse émissivité (ou low-e) est un double vitrage à isolation thermique renforcée auquel une fine couche transparente a été ajoutée sur une des lames. De ce fait, outre ses fonctions de double vitrage, il empêche aussi que l’énergie (froid ou chaleur) générée à l’intérieur ne « fuie » vers l’extérieur, ce qui permet de faire des économies sur la facture d’électricité.

Avantages du vitrage à basse émissivité

● La basse émissivité annule l’effet « cloison froide » en hiver et « cloison chaude » en été

● Les dimensions des fenêtres ou des portes-fenêtres peuvent augmenter sans craindre une fuite de chaleur importante et constante

● Rester près des fenêtres ne représente plus un problème, car elles ne sont plus des « congélateurs » ni des « fours » : elles offrent plus de confort

● La basse émissivité réduit le coefficient de transmission thermique de plus de 60 % par rapport à un vitrage simple. La valeur U de transmission thermique est la suivante:

– avec un vitrage simple: 5,8 W/m2K
– avec un double vitrage normal (chambre à air de 12 mm): 2,8 W/m2K (-51 %)
– avec un vitrage à basse émissivité: 1,8 W/m2K (-69 %)

Son aspect est identique à celui d’un vitrage incolore.

● Sa basse émissivité produit un coefficient élevé de réflexion de la chaleur (énergie d’onde longue), mais pas de la lumière visible (énergie d’onde courte) : elle empêche donc à la chaleur générée dans la pièce de « fuir » à l’extérieur. Et ce, sans perdre la luminosité, car la lumière solaire peut passer à travers le vitrage.

Le vitrage low-e est très recommandable dans les pays aux hivers longs et froids, au cours desquels il est primordial de tirer le meilleur profit de la chaleur obtenue du chauffage intérieur.

La couche de verre à basse émissivité peut être aussi combinée avec la couche de protection solaire pour bénéficier, en même temps, des avantages dérivés de la rétention de chaleur dans le bâtiment (en hiver) et ceux d’une réflexion solaire renforcée (en été). En outre, le vitrage à basse émissivité peut se combiner avec d’autres fonctions : isolation acoustique, sécurité personnelle contre les accidents, auto-nettoyage et sécurité anti-effraction ou anti-vandalisme.

Le vitrage à basse émissivité est un produit techniquement complexe ; il est donc recommandé de faire appel à un bon spécialiste. FENSTER possède une expérience poussée en vitrages à basse émissivité.

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR